Partager "Nos horaires" sur facebookPartager "Nos horaires" sur twitterLien permanent

La Bulle - Médiathèque de Mazé
16 rue de Verdun
49 630 Mazé-Milon

02 41 80 61 31
mediatheque@maze-milon.fr

www.mediathequelabulle.maze-milon.fr

  

Partager "adresse & reseaux sociaux" sur facebookPartager "adresse & reseaux sociaux" sur twitterLien permanent

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Coralie Rabaud

 

Chroniques de francine r., résistante et déportée (Boris Golzio)

note: 4Chaque voix compte… Coralie Rabaud - 8 juin 2019

Francine R. est arrêtée avec sa sœur par la Gestapo le 6 avril 1944. On leur reproche d’avoir caché les faits de résistance de leur jeune frère et de participer au recel d’armes en les cachant dans la maison de leurs parents décédés. Elles sont alors déportées : sa soeur expédiée en camps de travail à Hanovre ; Francine à celui de Wattenstedt dans les usines d'armement Herman Göring. Elle y restera jusqu’à la libération.
Francine R. raconte ainsi son histoire à Boris Golzio dans un entretien enregistré qui décidera bien des années plus tard à retranscrire les paroles de Francine en bandes dessinées.
Le dessin, très naïf et doux, vient compenser l’horreur des souvenirs de la vieille dame. Un témoignage poignant et inestimable.

Crevette (Elodie Shanta)

note: 5Petite sorcière deviendra grande ! Coralie Rabaud - 6 avril 2019

Près du Bois moussu, vit Crevette et sa maman fantôme. La petite fille n’a qu’un seul rêve, devenir une grande sorcière. Hélas, elle vient encore une fois de rater l’examen d’entrée à l’école de sorcellerie… Que cela ne tienne ! Ses deux voisins, Joseph et Gamelle, vont la prendre sous leurs ailes et lui faire réviser les bases : cours de potions, apprentissage des runes… Crevette doit réussir cette fois !
Une bande dessinée pleine de douceurs et de tendresse nous est servie par le trait rond et enfantin d’Elodie Shanta. Une petite bulle de bonheur !

Swan n° 1
Buveur d'absinthe : swan t1 (Le) (Néjib)

note: 4Une impressionniste à NY Coralie Rabaud - 13 décembre 2018

Fraîchement débarqués de New York, Scott et Swan arrivent à Paris avec l’intention d’entrer aux Beaux-Arts. Ils rencontrent alors Ingres, Manet, Fantin Latour… et se rendent compte que percer dans ce milieu ne sera pas facile. Swan, de par son statut de femme, ne peut suivre une éducation de qualité dans les écoles parisiennes et doit trouver d’autres moyens d’apprentissage pour se faire reconnaître par ses pairs. Les deux personnages seront confrontés à la réalité du monde de l’Art et apprendront, au travers des rencontres et de la peinture, ce qu’ils sont réellement.
Après Haddon Hall et Stupor Mundi, Néjib nous offre un récit sur la naissance de l’art moderne au travers des yeux de deux jeunes êtres éperdument amoureux du dessin. Loin de la BD documentaire, l’auteur nous fait voyager dans ce Paris en pleine reconstruction, foisonnant de peintres de génie. De nombreux clins d’œil aux œuvres majeures du 19e siècle parsèment les pages de cette œuvre, qui comptera trois tomes au total.

Et si l'amour c'était aimer ? (Fabcaro)

note: 5« Speed Macédoine, bonjour ! – Entrez mon garçon. » Coralie Rabaud - 3 novembre 2018

Sandrine vit une vie rangée de femme au foyer auprès d’Henri. Elle tombe amoureuse du jeune livreur de macédoine à domicile, chanteur dans un groupe de rock amateur. S’ensuit une idylle passionnée mais difficile à cacher au mari trompé.
Parodiant le style des romans photos, Fabcaro nous offre ici une bande dessinée à l’humour potache et aux situations rocambolesques. Un petit bijou.

Pour toujours (Christian Demilly)

note: 4Les liens du coeur Coralie Rabaud - 23 août 2018

Dans cet ouvrage, nous découvrons cette enfant au moment où elle rencontre son chien. Il sera un compagnon fidèle et aimant mais elle devra lui dire adieu quand le moment sera venu. Devenue adulte, elle rencontrera la personne qui la rendra heureuse et elle élèvera une petite fille, relançant le cycle immuable de la vie.

Dans un trait clair et des couleurs franches, Christian Demilly nous offre ici un récit pur et franc sur la vie, l'amour et la mort. Un album touchant et plein de finesse.

Godman n° 1
Au nom de moi : godman t1 (Jonathan Munoz)

note: 5Dieu est parmi nous ! Coralie Rabaud - 21 juillet 2018

« Dieu est parmi nous ! », mais pas vraiment comme on l'imaginait. Dieu s'est incarné sur Terre
sous les traits de Charles, jeune homme malingre et flanqué d'une tignasse rousse, qui vit entouré de
caméras et de fanatiques depuis sa naissance. Et à l'aube des ces trente-trois ans, on peut dire qu'il
n'a pas vraiment bien tourné : alcoolique, en recherche constante de jeunes femmes pour des
rencontres courtes et peu catholiques, il fait chaque jour la une des magazines people. Lassé de cette
couverture médiatique, il décide de tester l'anonymat, lui qui n'a jamais vécu comme les autres. Il
rencontre alors une petite fille qui semble avoir des soucis...
Jonathan Muñoz nous avait présenté le parcours vers le succès d'un auteur de bande dessinée, aidé
bien malgré lui par un étrange mentor dans Le dessein en 2017. Il reprend dans Godman cet humour
qui fait mouche, avec quelques blagues potaches qui n'alourdissent aucunement le propos. Une BD
pleine de bons sentiments, à la sauce Fluide Glacial bien sûr !

Jean doux et le mystère de la disquette molle (Philippe Valette)

note: 5Retour aux sources ! Coralie Rabaud - 29 mai 2018

Jean Doux est en retard pour la signature du contrat le plus important de sa carrière. En effet, en tant que responsable des ventes chez Privatek (les seuls à proposer des broyeuses à papier niveau 6), il ne peut pas rater cette rencontre qui permettra de conclure un partenariat entre son entreprise et le groupe Shraper. C’est hélas ce qui arrive, mais avant de se faire tirer les bretelles par son patron furieux, Jean s’enferme dans le débarras pour la dernière cigarette du condamné. C’est là qu’il trouvera par hasard une valise contenant une ancienne disquette, remplie de données incompréhensibles. Serait-ce la clé qui mènerait à la légendaire broyeuse niveau 12 ?
Philippe Valette nous fait plonger dans les années 90 avec cette enquête policière loufoque et désopilante. Le rythme est digne d’un film d’espionnage et l’ambiance est totalement décalée. On est happé par cette bande dessinée et il ne nous reste plus qu’une seule envie : découvrir le secret de la fabuleuse broyeuse à papier !

Oeuvre non trouvée

note: 4My fair lady… Really ? Coralie Rabaud - 2 mai 2018

New York, 1954. Madeleine est une ancienne danseuse de l’Opéra de Paris ayant suivi son mari militaire aux États-Unis. Veuve depuis peu, elle loue la terrasse d’un immeuble et s’occupe des ruches qui la peuplent. Dans l’immeuble d’en face, un chef de la pègre mène ses affaires sans sortir de chez lui à l'exception d'une mystérieuse sortie hebdomadaire. Étrangers l’un à l’autre, ils s’observent lors de brèves apparitions. Est-ce la curiosité qui les poussent l’un vers l’autre ou un lien plus ancien ?
Avec un dessin doux et un beau jeu sur les lumières, Christian Cailleaux nous fait visiter le New-York des années 1950, avec une héroïne qui prend parfois les traits d’une Audrey Hepburn magnifique et mystérieuse. Le scénario de Timothée de Fombelle nous offre une histoire d’amour perdu de prime abord limpide mais dont la complexité se dévoile et se transforme lorsqu’on apprend à connaître les protagonistes. Une réussite !

Oeuvre non trouvée

note: 5Tu connais ton père, non ? Coralie Rabaud - 9 mars 2018

Au début des années 60, Emile est un jeune enfant entouré d’une mère silencieuse et d’un père fantasque. Ce dernier, persuadé d’être un grand résistant et ami intime du général De Gaulle, vit chaque journal du soir comme une trahison à la nation. Lorsque les informations annoncent l’indépendance de l’Algérie, c’est la goutte qui fait déborder le vase. Le père monte dans sa tête une expédition punitive contre le général et embarque son fils dans ses élucubrations. Emile, cherchant avant tout à obtenir l’approbation paternel, joue le jeu jusqu’à y croire…
L’histoire très autobiographique écrite par Sorj Chalandon est ici appuyé par un dessin en noir et blanc très simple, permettant d’adoucir le récit très dur. Un équilibre parfait pour une bande dessinée qui secoue.

Basile et melba n° 1
Printemps : basile et melba t1 (Mathilde Domecq)

note: 4Les opposés s’attirent Coralie Rabaud - 24 janvier 2018

Basile est ce qu’on peut appeler un enfant modèle : sage, discipliné et bon élève, il est de plus issu d’une famille aisée. Tout le contraire de Melba, petite fille survoltée, cancre et fauteuse de trouble ! Ces deux enfants se rencontrent à la rentrée des classes, et deviennent très vite inséparables. Et même si l’influence de Basile pousse Melba à faire quelques bonnes actions, la petite fille arrive toujours à pousser son meilleur ami dans les aventures les plus rocambolesques !

Voyageur (Le) (Koren Shadmi)

note: 5L'homme qui marche Coralie Rabaud - 15 décembre 2017

Un homme marche inlassablement, parcourant ainsi les Etats-Unis de long en large. Il veut trouver un moyen de faire cesser son mal, sa malédiction : l’immortalité. Observateur impuissant face à cette humanité qui court à sa perte, il traverse les siècles, rencontre des pairs - à l’unique pupille dilatée – et ne peut s’empêcher d’essayer d’aider les hommes à supporter l’inéluctable chute vers le néant.
Grâce à un dessin clair et une utilisation très narrative des couleurs, Koren Shadmi nous entraîne dans ce conte moral et apocalyptique pour nous parler du devenir de l’Homme. Une pure merveille.

Saga de grimr (La) (Jérémie Moreau)

note: 5Le bois dont sont fait les héros Coralie Rabaud - 3 novembre 2017

Grimr vit en Islande en ce début du XVIIIe siècle et vient de perdre ses parents. D’un physique peu enclin à l’admiration et à présent sans lignage, il a pour lui une force physique extraordinaire et une envie de vivre qui lui fera tout supporter dans ce pays où l’on est rien s’il on est le fils de personne. Devenu adulte, il se fera un nom et entrera dans la légende de son pays encore très ancré dans la superstition.
Jérémie Moreau aborde dans ce magnifique album le thème de la différence dans cette quête d’identité tragique. Grimr se bat pour faire reconnaitre sa valeur d’être humain sur une île où tout est cruel, les hommes tant que la nature. Une nature sauvage, brute, retranscrit par des aquarelles renversantes. Un album épique.

Carnation (Xavier Mussat)

note: 5Amour toxique Coralie Rabaud - 21 septembre 2017

C’est le départ pour notre narrateur. Il quitte Angoulême, la ville dans laquelle il a fait ses études de graphiste et où il a rencontré Sylvia, une jeune femme paumée, torturée, mais qu’il n’a pas pu empêcher d’aimer à déraison. Il revient sur les faits qui l’ont conduit à la rencontrer, à l’aimer d’un amour toxique et enfin à la quitter pour pouvoir se sortir de cette relation qui le tuait à petit feu.
Xavier Mussat nous offre ici un roman graphique autobiographique d’une grande sensibilité et d’une rare finesse dans la narration. Il nous dépeint avec justesse ses nombreuses premières fois dans cette ville qui l’a construit bien malgré lui. Un album à apprécier pour tous les petits détails et la part immense de lui-même que l’auteur a réussi à insérer dans cette œuvre. Une petite pépite.

Tristan & yseult (Agnès Maupré)

note: 4L’abus de philtre d’amour est mauvais pour la santé Coralie Rabaud - 20 juillet 2017

Tristan & Iseult est une légende celtique écrite au XIIe siècle mettant en avant l’emprise fatale de l’amour passionné qui se renforce malgré les obstacles.
Tristan, chevalier au service de son oncle le roi Marc, part retrouver au-delà des mers la propriétaire d’un cheveu d’or déposé par une hirondelle au pied du monarque. Il la découvre sous les traits d’Iseult, jeune femme libre, indépendante et fille de magicienne. Après avoir malencontreusement bu le philtre d’amour censé lié les futurs époux, les deux jeunes gens tombent dans les affres d’un amour passionné et dangereux…
Pas facile de retranscrire en bande dessinée un monument de l’amour courtois du XIIe siècle, mais Agnès Maupré y arrive avec élégance et modernité. Les personnages sont forts et déterminés à ne pas laisser le sort décider pour eux. Les couleurs de Singeon apportent un côté pop à l’histoire médiévale, le dessin une intensité et un mouvement qui rythment intensément le récit.

Momo n° 1
Momo t1 (Jonathan Garnier)

note: 5Un enchantement miyazakien ! Coralie Rabaud - 7 juin 2017

Momo vit chez sa grand-mère dans un petit village portuaire. Petite fille débrouillarde et un peu tête brûlée, elle mène un combat sans merci contre le poissonnier (qui joue le jeu), la coiffeuse (qui essaye tant bien que mal de mettre de l’ordre dans cette tignasse indomptable) et cherche à se faire des amis auprès des enfants du coin.
On s’embarque sans réserve dans cette histoire douce, amusante, où transparaissent les souvenirs d’enfance de chacun. Momo vous fera voyager dans votre mémoire et redécouvrir l’enfant en vous qui ne vous a jamais quitté.

Dans l'ombre de la peur (Michael Keller)

note: 3Big Brother is watching you Coralie Rabaud - 27 avril 2017

Michael Keller est journaliste et spécialiste des nouveaux médias. En compagnie du dessinateur Josh Neufeld, il nous décrit comment nos données personnelles sont enregistrées et utilisées à des fin commerciales, sans que l’on puisse y faire quelque chose. Grâce aux interviews de nombreux experts (politiques, universitaires, chercheurs) décrivant les faits avérés de ces récupérations d’informations, les deux auteurs nous permettent d’avoir une vision plus claire des démarches sous-jacentes des grandes entreprises telles que Google, Apple et Facebook.
Bien que l’enquête se focalise essentiellement sur le marché américain, nous pouvons tout de même en retirer quelques informations précieuses qui peuvent nous aider à changer de façon de vivre sur le net.

Monsieur désire ? (Hubert)

note: 5À l’heure du thé Coralie Rabaud - 15 mars 2017

Dans l’Angleterre victorienne, un jeune noble s’ennuie. Malgré son jeune âge, il semble avoir testé toutes les joies, tous les bonheurs de l’existence et ne ressent à présent qu’un grand vide que rien n’arrive à combler. Une jeune servante arrive à son service, et ne semble pas s’émouvoir des frasques de son jeune maître. Intrigué, il essaye de la choquer par le récit de sa vie, en vain… Nait alors une étrange relation entre ces deux êtres cabossés.
Avec un trait fin et des dialogues ciselés, Hubert et Virginie Augustin nous offre ici une plongée intense dans l’Angleterre de la révolution industrielle, où les codes sociaux régissent encore les actions de chacun. Un petit bijou de délicatesse.

Déploiement (Le) (Nick Sousanis)

note: 3Au-delà de la perception… Coralie Rabaud - 1 février 2017

Le Déploiement est une thèse sur notre système perceptif, ce qui nous permet de comprendre une information, quel qu’elle soit. C’est un OVNI, car son auteur a choisi de nous la présenter sous forme de bande dessinée. Et il arrive brillamment à nous faire entrer dans ce sujet plus qu’ardu en utilisant l’image comme vecteur de connaissances et d’informations. Une réussite.

Monsieur blaireau et madame renarde n° 1
Rencontre : monsieur blaireau et madame renarde t1 (La) (Brigitte Luciani)

note: 5Pas facile de vivre tous ensemble Coralie Rabaud - 14 décembre 2016

Parce qu’un chasseur a détruit leur terrier, Madame Renarde et Roussette, sa fille, font tout pour retrouver rapidement un foyer. Elles atterrissent dans la vie Monsieur Blaireau, tout juste endeuillé, et de ses trois chenapans qui ne voient pas cette cohabitation d’un bon œil. Les enfants vont tout faire pour semer la zizanie entre les parents, qui eux, s’entendent à merveille.
Une bande dessinée qui aborde subtilement les difficultés de la vie quotidienne d'une famille recomposée, mêlant les situations amusantes avec un dessin très doux.

Annie sullivan & helen keller (Joseph Lambert)

note: 4Une histoire américaine... Coralie Rabaud - 9 novembre 2016

Née dans une famille aisée au début du 19è siècle dans l’Alabama, Helen Keller devient sourde et aveugle suite à une maladie alors qu’elle n’a que 19 mois. Ne pouvant plus communiquer avec le reste du monde, elle devient peu à peu une enfant sauvage. Sa vie changera lorsqu’elle rencontrera Annie Sullivan, une gouvernante engagée par ses parents pour l’éduquer et réussir à lui faire percevoir le monde. De nombreux documentaires relatent cette histoire véridique et extraordinaire aux Etats-Unis. Joseph Lambert nous offre ici une bande dessinée restituant parfaitement l’origine de cette histoire extraordinaire tout en nous montrant la naissance de l’amitié qui restera vivace entre les deux femmes pendant toute leur vie.

Papa pas prêt (Sess)

note: 4Pas besoin d'être prêt pour être heureux ! Coralie Rabaud - 5 février 2016

Sess et Camille sont jeunes, amoureux et pauvres mais rien ne pourrait venir gâcher leur bonheur d’être tous les deux… Si ce n’est être à trois. Quand Camille apprend à son compagnon sa grossesse, Sess n’est pas du tout dans son élément : il se sent trop immature, trop instable financièrement. Bref, pas du tout prêt. Mais c’est avec toute la fougue et la candeur qui naissent de l’inexpérience que ce petit couple va vivre ces neuf mois de doute et de peur, de joie et de bonheur qui vont mener à une seule certitude : ils ont fait le bon choix.
C’est avec un dessin tout doux et un humour décapant que Sess nous décrit son quotidien ainsi que celui de sa compagne dans ce roman graphique aux airs de journal intime ou de carnet de grossesse !

Aristide broie du noir (Séverine Gauthier)

note: 5Pourquoi les monstres se tapissent dans l'ombre... Coralie Rabaud - 17 septembre 2015

Aristide, 10 ans, est un petit garçon solitaire. Très intelligent, il ne peut s'empêcher de lire tous les livres de science qui lui tombent sous la main. Mais ce n'est pas vraiment pour l'école qu'il se cultive, mais plutôt parce qu'il essaye de trouver une solution à son plus grand problème. En effet, il a un secret : chaque nuit, il est le seul à voir apparaître les créatures qui se cachent dans le noir et qui le regardent avec convoitise. Et si tout ce que voulaient ces monstres n'était pas ce qu'imaginait notre petit héros ?
Une bande dessinée toute en délicatesse où les textes en alexandrins se combinent à des dessins aux couleurs douces. Une pure réussite !

Ame des samouraïs (L') (Géraldine Maincent)

note: 4La voie du Bushi Coralie Rabaud - 8 septembre 2015

Pendant sept siècles, les samouraïs ont dirigé le pays du Soleil Levant. Mais on sait peu de choses de leur ascension au pouvoir ainsi que de leur déclin. Ce livre vous offre donc une rétrospective illustrée de l'histoire des plus célèbres guerriers japonais, pour vous immerger dans leur légende mais également leur quotidien. Une lecture instructive et agréablement illustrée, dès 10 ans.

Retour Haut